Les huiles essentielles et l'hydrolat d'encens

Les huiles essentielles et l'hydrolat d'encens

«Communiquer dans toutes les dimensions, pour que l’âme puisse se manifester sur terre.»

C’est certainement la substance qui a été utilisée depuis toujours dans toutes les cultures et religions lors de rituels spirituels. Chez les Égyptiens, l’encens était dédié à RA, le Dieu Soleil et la myrrhe, à la Déesse de la Lune. Les femmes des Hébreux devaient se masser avant leur mariage : 6 mois avec la myrrhe et ensuite, 6 mois avec l’encens. Les rois mages qui venaient d'Arabie, étaient des personnages riches et experts en astronomie. Texte de Matthieu 2 : « La vue de l'astre les remplit de joie. Ils entrèrent dans la maison, virent l'enfant avec Marie, sa mère, et tombant à genoux, se prosternèrent devant lui et l'adorèrent. Puis ils lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe ». Son nom provient du latin « incensum » qui signifie « fumé » ou « brûlé ». L’encens est également appelé oliban, un dérivé de l'arabe « luban » ou de l'hébreux « lebonah » que l’on peut traduire comme blanc de lait faisant référence au liquide blanc qui s'écoule de l'écorce de l'arbre boswellia et qui forme cette substance sacrée depuis l'antiquité. Dans la tradition hindoue, on le nomme « dhupa » qui se traduit par « la perception de la conscience qui est présente dans tout l'Univers et à l'intérieur de tout organisme ». Les médecins ayurvédiques vantent ses mérites et disent que l'encens peut dissoudre tout ce qui est rigide. Le médicament qui est créé avec cette gomme ou résine est appelé sallaki. Cette substance mythique a été utilisée par de nombreuses civilisations en médecine et pour les rituels spirituels.

L’arbuste fait partie de la famille des burseracées, sa hauteur peut atteindre près de six mètres. Il se caractérise par un feuillage touffu et de petites fleurs blanches ou rose pâle. Des incisions sont faites sur le tronc de l’arbuste afin de récupérer une substance résineuse blanchâtre et aromatique. En durcissant, cette résine d’encens devient comme de la gomme et prend une couleur orangée-marron. Elle est ensuite brûlée ou distillée.

C’est la distillation de la résine qui produit l’huile essentielle et l’hydrolat. Nous disposons de quatres variétés avec des caractéristiques distinctes.

Pour en savoir plus:
- Encens d’Ethiopie (Oliban) (hydrolat et huile essentielle)
- Encens indien (huile essentielle)
- Encens sacré (huile essentielle)
- Encens d'amazonie (huile essentielle)

Partagez cet article