Nos évènements

Suivez toute l'actualité de notre école ainsi que les évènements à venir.

Les huiles essentielles et l'hydrolat d'encens

Les huiles essentielles et l'hydrolat d'encens

«Communiquer dans toutes les dimensions, pour que l’âme puisse se manifester sur terre.»

C’est certainement la substance qui a été utilisée depuis toujours dans toutes les cultures et religions lors de rituels spirituels. Chez les Égyptiens, l’encens était dédié à RA, le Dieu Soleil et la myrrhe, à la Déesse de la Lune. Les femmes des Hébreux devaient se masser avant leur mariage : 6 mois avec la myrrhe et ensuite, 6 mois avec l’encens. Les rois mages qui venaient d'Arabie, étaient des personnages riches et experts en astronomie. Texte de Matthieu 2 : « La vue de l'astre les remplit de joie. Ils entrèrent dans la maison, virent l'enfant avec Marie, sa mère, et tombant à genoux, se prosternèrent devant lui et l'adorèrent. Puis ils lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe ». Son nom provient du latin « incensum » qui signifie « fumé » ou « brûlé ». L’encens est également appelé oliban, un dérivé de l'arabe « luban » ou de l'hébreux « lebonah » que l’on peut traduire comme blanc de lait faisant référence au liquide blanc qui s'écoule de l'écorce de l'arbre boswellia et qui forme cette substance sacrée depuis l'antiquité. Dans la tradition hindoue, on le nomme « dhupa » qui se traduit par « la perception de la conscience qui est présente dans tout l'Univers et à l'intérieur de tout organisme ». Les médecins ayurvédiques vantent ses mérites et disent que l'encens peut dissoudre tout ce qui est rigide. Le médicament qui est créé avec cette gomme ou résine est appelé sallaki. Cette substance mythique a été utilisée par de nombreuses civilisations en médecine et pour les rituels spirituels.

L’arbuste fait partie de la famille des burseracées, sa hauteur peut atteindre près de six mètres. Il se caractérise par un feuillage touffu et de petites fleurs blanches ou rose pâle. Des incisions sont faites sur le tronc de l’arbuste afin de récupérer une substance résineuse blanchâtre et aromatique. En durcissant, cette résine d’encens devient comme de la gomme et prend une couleur orangée-marron. Elle est ensuite brûlée ou distillée.

C’est la distillation de la résine qui produit l’huile essentielle et l’hydrolat. Nous disposons de quatres variétés avec des caractéristiques distinctes.

Pour en savoir plus:
- Encens d’Ethiopie (Oliban) (hydrolat et huile essentielle)
- Encens indien (huile essentielle)
- Encens sacré (huile essentielle)
- Encens d'amazonie (huile essentielle)

Partagez cet article

L'encens d'Ethiopie (Oliban)

L'encens d'Ethiopie (Oliban)

C’est la variété, la plus connue des trois huiles essentielles et son hydrolat a également fait ses preuves. L’Oliban est également l’encens le plus complexe au niveau biochimique et le plus puissant pour renforcer le système immunitaire.

Il booste et protège le système immunitaire physique et énergétique avec une action purifiante importante au niveau du système respiratoire. En diffusion dans une chambre de malade, il purifie l’air mais contribue également à dissiper les mauvaises énergies et à aider la personne à récupérer plus rapidement. En effet, il permet une respiration plus profonde et fait circuler le prana/qi dans tout l’organisme.

Il est équilibrant pour les trois doshas et éveille la pureté de l’esprit le sattva. Il favorise la circulation du Prana/Qi et vivifie le sang, les srotas/méridiens et les fonctions du cœur, du foie et de la rate.

L’huile essentielle d’encens Oliban aide à développer la communication et soutient le courage pour réaliser ses idées spirituelles. Elle amène persévérance, évolution et progrès dans sa quête spirituelle. Au contact de son parfum, c’est comme si le ciel renforçait sa protection, sa bienveillance. Cette huile essentielle aide à changer sa façon de voir les choses et établit le lien avec la présence divine à l’intérieur de nous. Elle éveille la vision spirituelle, aide à aligner son quotidien à sa quête spirituelle, permet d’accéder aux domaines spirituels du subconscient, les endroits où l’âme attend de pouvoir se manifester.  Nous prenons conscience des raisons pour lesquelles nos communications et nos messages sont parfois rejetés et nous éveillons des outils d’évolution.

L’encens d'éthiopie développe la foi, la capacité à ressentir la Grâce divine. Cette huile essentielle est excellente pour dissoudre la rigidité aussi bien physique, psychique que spirituelle. Elle aide à réaliser vos idées spirituelles, à les communiquer et à dissoudre les blocages qui empêchent de communiquer avec les autres. L’encens facilite le passage dans l’autre dimension aux personnes mourantes. Dans ce cas, il est idéal de le combiner avec les huiles essentielles de rose et de nard. L’encens aide à changer sa façon de voir les choses et établit le lien avec votre moi supérieur. Il stimule le système immunitaire physique et énergétique.

Les huiles essentielles et l’hydrolat empêchent que les choses se figent et contribuent à plus d’harmonie et de plénitude au niveau de la communication et des relations. Ils aident à prendre conscience que rien n’est statique, que les choses évoluent, changent.

Sa terre d’origine, l’Ethiopie, est chaude, sèche et très ensoleillée. L’hydrolat et l’huile essentielle sont particulièrement indiqués pour la fatigue et la dépression en hiver. Ils augmentent la lumière et la chaleur à l’intérieur de nous.
 
L'hydrolat et l’huile essentielle vivifient et dynamisent quand la lassitude et la fatigue sont permanentes et que l’on n’arrive plus à se concentrer, à garder un esprit pertinent et focalisé. C’est un virucide énergétique et physique puissant, donc intéressant à diffuser en cas d’épidémie.

Trouvez cette huile essentielle et cet hydrolat dans nos points de vente et chez nos praticiens.

Partagez cet article

L'encens d'amazonie

L'encens d'amazonie

Appelé Breu Branco dans sa patrie le Brésil, le Protium heptaphyllum fait partie de la médecine populaire brésilienne pour ses vertus antalgiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes importantes. Il est utilisé contre les migraines, les bronchites et pour le soin des plaies. C’est la plante sacrée des Kayopos, peuple indigène résidant dans les plaines des états du Mato Grosso et du Parà, situés dans le bassin de l’Amazone. Ils récoltent sa résine à la main pour leur médecine et pour les cérémonies spirituelles. Les Kayopos sont un peuple fusionnel qui croit que les forces divines, les animaux, les plantes et les êtres humains sont indissociables. Ils sont connus pour guider de grandes célébrations pour honorer la flore, la faune et les esprits. Ils croient que le Breu Branco peut chasser les esprits négatifs qui apparaissent la nuit et qui amènent la souffrance. Ils brûlent sa résine pour purifier les lieux, chasser les mauvaises énergies et créer la connexion avec la source divine.

Le Breu Branco est également utilisé dans les églises brésiliennes comme encens dans les liturgies. Les Brésiliennes croient que cet encens éveille la créativité, qu’il enracine et aide à se connecter à des niveaux plus profonds de la conscience. Il est toujours brûlé dans les cérémonies de l’Ayahuasca et dans le mouvement du Santo Daime.

Cette burseracée pousse partout au Brésil et dégage une senteur aromatique importante. L’arbre majestueux peut faire de 10 à 20 mètres de haut et son tronc atteint un diamètre de 50 à 60 cm. La résine gris-blanche est récoltée toute l’année, mais plus particulièrement pendant la période sèche. La quantité obtenue dépend de l’âge, de la taille et de l’état de l’arbre, allant de 3 à 10 kg de résine par plante.  L’huile essentielle provient de la résine distillée.

Cet arbre est un pionnier dans la reforestation : il attire les oiseaux et les mammifères. Il peut pousser jusqu’une altitude de 1300 mètres

L’encens d’Amazonie active les forces célestes quand nous avons besoin d’aide et que le mental ne voit pas les solutions. Il soutient l’être afin que les buts spirituels puissent être réalisés. C’est l’outil de secours quand nous avons le sentiment que nous ne contrôlons plus notre destin.

L’encens d’Amazonie soutient la faculté de céder le pouvoir de nous aider au Divin et à notre entourage. Comme tous les burseracées, il chasse les énergies négatives, crée l’espace nécessaire pour la nouveauté et dissipe les croyances limitatives de l’esprit qui empêchent d’être réceptif et ouvert quand l’aide est offerte. Il rend créatif, relaxe et permet de ressentir davantage les dimensions célestes. Il purifie l’espace et protège les guides transcendés.

Il renforce la confiance, la concentration, soutient l’évolution spirituelle, enseigne l’art de laisser venir et partir les situations, les gens, les choses…  Il nous pousse à regarder en avant avec émerveillement et excitation et nous rappelle que nous possédons tous un cœur divin. Il attire ce qui contribue à notre évolution et aide à faire confiance aux personnes qui sont bénéfiques pour notre chemin.

Tant que la conscience est dans le plexus solaire, c’est-à-dire dans l’ego, nous ne pouvons pas voir les solutions, car l’ego reste attaché au passé ; il baisse les yeux et ne voit pas les opportunités, il se focalise sur les problèmes, cherche les coupables et se positionne en victime. L’encens d’Amazonie aide à sortir de ce cercle vicieux, guide la conscience du plexus solaire vers le cœur, puis crée le lien avec le chakra coronal. Il aide à se libérer du passé et à lever la tête.

Il semble que cette huile essentielle raffinée nous ait été envoyée pour nous aider à mieux voir et saisir les opportunités, nous mettre en mouvement pour provoquer les rencontres nécessaires à notre transformation et à notre évolution. Son énergie contribue à l’expansion dans tous les domaines de la vie comme une bonne fortune qui tombe du ciel.

Une bénédiction dans ces temps d’incertitude, de cristallisation et d’agitation.

Trouvez cette huile essentielle dans nos points de vente et chez nos praticiens.

Partagez cet article
Voir articles précédents